API-Mali : Les travailleurs en grève illimitée à partir du 8 mars

Le comité syndical de l’agence pour la promotion des investissements au Mali (API-Mali) projette une grève illimitée à partir du 8 mars prochain. Le préavis a déjà été déposé sur la table du gouvernement.

Dans un préavis de grève publié le vendredi, 19 février 2021, le comité syndical de l’API-Mali appelle les militants à observer une grève illimitée. Parmi les nombreuses causes avancées, figurent le « mépris » du Directeur général de l’agence à l’égard des travailleurs ; sa menace à l’endroit des syndicalistes dans l’exercice de leur fonction ; l’adoption du texte régissant la structure par le DG sans aucune implication des représentants du personnel. « Monsieur le ministre du Travail et de la Fonction publique, nous avons l’honneur de déposer auprès de vous un préavis de grève illimitée. Cela, vu l’adoption du projet de règlement intérieur de la gestion de l’API-Mali non datée entre le Directeur général et l’inspection de travail sans les représentants des travailleurs de l’agence ; le mépris du Directeur général à l’égard des travailleurs ; voire ses menaces à l’endroit des syndicalistes dans l’exercice de leur fonction », lit-on dans le préavis de grève. Ladite grève, selon les responsables syndicaux, concerne tout le pays : « Nous attirons votre attention que ce préavis est national et valable pour l’ensemble du personnel de l’agence pour la promotion des investissements au Mali, y compris les antennes régionales de Kayes ; Sikasso ; Ségou et Mopti ».

En ce qui concerne le début de la grève, il est prévu pour le 08 mars prochain. « La cessation concernée de travail prendra effet à OOH, le lundi 8 mars 2021, pour une durée illimitée », indique-t-on dans le préavis de grève.

Quant aux points de revendications du syndicat, ils sont, entre autres, : « l’application immédiate » des augmentations de salaires obtenues entre le gouvernement malien, le conseil national du patronat du Mali (CNPM), et l’UNTM, conformément aux procès-verbaux de conciliation de 2014 ; 2019 et 2021 ; l’annulation du règlement intérieur de la gestion du personnel de l’API-Mali déjà adopté entre le Directeur général et l’inspection du travail, sans les représentants des travailleurs de l’agence ; la prise en charge des observations du syndicat sur le projet d’accord d’établissement de l’agence ; le respect « strict » de la liberté syndicale à API-Mali par le Directeur général ; l’audit des salaires et accessoires du personnel de l’agence à travers un cabinet commis par le département du ministère de l’Industrie, du Commerce, et de la Promotion des investissements.

Les responsables syndicaux ont indiqué, dans le communiqué, que si rien n’est fait pour la satisfaction de leurs doléances, la grève illimitée sera inévitable.

Mamadou Diarra

Source : LE PAYS




  

Laisser un commentaire

Articles associés