L’Allemagne met le Mali en garde contre une “coopération militaire” avec la Russie

“Si le gouvernement du Mali passe de tels accords avec la Russie, cela contredit tout ce que l'Allemagne, la France, l'Union européenne et l'ONU ont fait au Mali depuis 8 ans”, a averti la ministre allemande de la Défense, Annegret Kramp-Karrenbauer dans un tweet. 
Elle signale en outre que la conclusion éventuelle d’un accord entre la junte au pouvoir à Bamako et la société privée russe Wagner, remettrait en cause, le mandat de l’Allemagne au Mali. 
 
Ils sont environ 1500 militaires, présents au Mali au sein de la mission de formation de l'Union européenne et déployés dans le cadre de la MINUSMA, la mission onusienne de stabilisation au Mali.    
« Nous trouvons également la possibilité d'une telle coopération extrêmement préoccupante, cela ne fait aucun doute”, a ainsi commenté ce mercredi une porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères.
Mardi, les autorités françaises elles avaient déjà émis des réserves quant à des discussions entre Bamako et la société privée russe, Wagner, tout en avertissant qu'un déploiement de ces paramilitaires au Mali pourrait entraîner un retrait des troupes françaises. 
Jean Yves le Drian, le ministre français des Affaires étrangères (Jean-Yves Le Drian) a aussi  fait référence à une éventuelle coopération entre le Mali et des mercenaires privés.  
Le groupe Wagner, avec qui Moscou dément tout lien, fournit des services de maintenance d'équipements militaires et de formation mais est également accusé de mercenariat et suspecté d'appartenir à un homme d'affaires proche du Kremlin, Evguéni Prigojine.

Laisser un commentaire

Articles associés