Départ du Mali du G5 Sahel: “Le G5 Sahel est mort”, proclame Mohamed Bazoum, président du Niger

Le président nigérien Mohamed Bazoum a prononcé l’oraison funèbre du G5-Sahel dans une interview accordée au journal La Croix : “Le G5 Sahel est mort”. Cette déclaration fait suite à l’annonce du Mali de Assimi Goïta de quitter le regroupement G5- Sahel qu’il accuse d’être inféodé à des puissances étrangères.

Le président nigérien n’a visiblement pas apprécié la décision de Bamako.

“Depuis le second coup d’État au Mali(en mai 2021, NDLR), Bamako est dans une fuite en avant qui l’isole en Afrique et nous prive d’une stratégie concertée et coordonnée pour lutter contre le terrorisme. L’isolement de Bamako en Afrique de l’Ouest est une mauvaise chose pour toute la sous-région”, a laissé entendre le président Bazoum sur les colonnes de La Croix.

Le G5-Sahel censé lutter contre le terrorisme était composé du Burkina Faso, le Mali, le Niger, le Tchad et la Mauritanie.

La Rédaction
Minute.bf

Articles associés