Base 101 Sénou : Fin de formation des fusillés commandos

Le Chef d’Etat-Major Adjoint de l’Armée de l’Air, le Colonel Mohamed Sékou Sylla a présidé la cérémonie de sortie des fusillés commandos. C’était, le vendredi 17 février 2020, à la Base 101 de Sénou. Était aussi présent à cette cérémonie plusieurs autorités militaires et civiles.
Cette formation s’inscrit dans le cadre de la vision 2020-2025 de l’Armée de l’Air, notamment l’adéquation du personnel aux besoins à travers les formations qualifiantes, l’acquisition de nouveaux matériels et la création des régions aériennes.
Au total 486 stagiaires ont pris part à cette cérémonie dont 38 du personnel féminin.
Admis au centre d’instruction de Sénou le 26 janvier 2023 pour une durée de 50 jours de formation, après 45 jours au centre d’Aguerrissement de Samako.
Dans son allocution, le Directeur du Centre, le Capitaine Sidi Koné a signalé que ces jeunes ont reçu des notions techniques et pratiques pour être de bons FUSCO, qui sont, entre autres, les mesures de sécurité, le combat, les évolutions, les tirs en différentes évolutions, les embarquements et débarquements dans un hélicoptère. Selon le Capitaine Koné, avec ces connaissances acquises, ces jeunes sont désormais prêts à accomplir toutes les missions qui leur seront assignées. ‘’Ces jeunes seront sans doute des bons professionnels, capables de relever les défis du moment, car ils ont été instruits avec un sens élevé de rigueur et de professionnalisme’’, a-t-il indiqué. Le Capitaine Koné a, enfin félicité les stagiaires et les encadreurs pour les efforts consentis pour la réussite de la formation.
Le Chef d’Etat-Major Adjoint de l’Armée de l’Air, le Colonel Mohamed Sékou Sylla a tout d’abord félicité les stagiaires, avant d’ajouter que cette formation s’inscrit dans le cadre de la montée en puissance des Forces Armées Maliennes en général. Selon le Colonel Sylla, la mission principale des FUSCO est la protection des infrastructures aéroportuaires, la protection des aéronefs et les missions des troupes aéroportées. Il a affirmé que les stagiaires ont acquis des connaissances nécessaires pour accomplir ces missions. Pour terminer, le Colonel Mohamed Sékou Sylla a exhorté les encadreurs à continuer à suivre ces jeunes pour une meilleure carrière.
A signaler que cette formation a été réalisée grâce à la coopération russo-malienne.
Une démonstration des armes, en art martiaux et en combat ont été les temps forts de cette cérémonie.

Articles associés