Dialogue inter-maliens pour la paix et la réconciliation nationale : Un Bilan et des Recommandations pour l’Avenir !

Les concertations dans le cadre du dialogue inter-maliens pour la paix et la réconciliation nationale ce sont achevées le vendredi 10 mai 2024, par la cérémonie solennelle de clôture présidée par le Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Colonel Assimi GOITA.

Initié par le Président de la Transition et présenté comme une alternative nationale à l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale issu du processus d’Alger, le dialogue inter-maliens pour la paix et la réconciliation nationale vise à solidifier l’unité nationale, la paix, le dialogue continu, la concorde et l’empathie.

Trois mois durant, sous la conduite du Comite de pilotage et de son charismatique Président, l’ancien Premier Ousmane Issouf MAIGA « Pinochet », les maliens se sont retrouvés et ont débattu de tout. Les débats ont été francs et sincères et les discussions parfois très houleuses, mais dans un climat emprunt de courtoisie et de respect mutuel. Elles se sont déroulées dans une démarche participative et inclusive, avec des phases communales et régionales précédant la phase nationale.

Durant ces trois mois, les participants au dialogue ont pu discuter de manière constructive des défis persistants et des solutions potentielles pour mettre un terme définitif aux crises multidimensionnelles et récurrentes qui gangrènent notre pays de 1963 à nos jours.

Les thématiques abordées incluaient la paix, la réconciliation nationale et la cohésion sociale, les questions politiques et institutionnelles, l’économie et le développement durable, la défense et la sécurité, la géopolitique et l’environnement international, ainsi que tout autre sujet en dehors de ces thématiques.Des avancées notables ont été observées dans la compréhension mutuelle et la recherche de compromis.

La multitude de recommandations formulées par les participants lors des concertations pendant les phases communales et régionales, a savoir plusieurs milliers dont seulement les synthèses ont été lues lors de la cérémonie solennelle de clôture du dialogue, couvrant l’ensemble des secteurs vitaux de la nation, ainsi que la pertinence desdites recommandations montrent à suffisance que les maliens avaient besoin de se parler, d’exposer leurs besoins et leurs préoccupations et enfin, de donner leur point de vue sur la marche en avant de notre pays.

Le dialogue inter-maliens pour la paix et la réconciliation nationale a représenté un moment crucial dans l’histoire contemporaine du Mali. Les échanges francs et constructifs entre les participants reflètent la volonté collective du peuple malien de surmonter les défis et de bâtir un avenir de stabilité et de progrès. Les recommandations issues de ce processus doivent maintenant être transformées en actions concrètes par les autorités de la Transition, afin de répondre aux aspirations profondes du peuple malien pour la paix durable et l’unité nationale. En nous appuyant sur cette base solide de dialogue et de compréhension mutuelle, nous pouvons ensemble ouvrir un nouveau chapitre prometteur pour notre cher Mali.

Unis pour la paix : Ensemble pour un Mali prospère et stable

Mamadou Naman KEITA
Membre du Comité de pilotage du Dialogue
Officier de l’Ordre National

Laisser un commentaire

Articles associés