Avec le CNSP, exit tout protocole !

Le pouvoir militaire rimerait-il avec l’inobservance des traditions protocolaires ? La question est d’autant moins superflue que l’avènement du CNSP au Mali coïncide avec des violations tous azimuts dans ce domaine. La plus récente remonte à une récente apparition du duo présidentiel lors de la commémoration du 60e anniversaire des forces armées. Au mépris de toute décence protocolaire, on a pu…

En savoir plus

La Cédéao rappelle le Mali à ses engagements et demande la dissolution du CNSP

La Cédéao veut que le président Bah N’Daw et son gouvernement de transition respectent sa feuille de route. Des élections doivent avoir lieu sur l’ensemble du territoire malien dans 14 mois maintenant. Et pour ne laisser aucun espace, à la moindre tentation d’empêcher ce processus, les chefs d’Etat de la Cédéao exigent la dissolution immédiate du Comité national de salut…

En savoir plus

18 août 2020 – 18 janvier 2021 : Après cinq mois, la Transition entre soutien et mépris

Suite au coup de force commis contre IBK le 18 août dernier, une partie du peuple, qui avait élu domicile sur le boulevard de l’indépendance, entretenait l’espoir de voir le portrait-robot d’un nouveau Mali. Mais cette frange de la population, retranchée au sein du M5-RFP, a vite déchanté en voyant au rouge une série de déception puisque les militaires au…

En savoir plus

Des gilets jaunes français à propos des troupes françaises au Mali : « L’armée française a été inefficace au Mali…»

Yannick Caroff et Sébastien Perimony sont, depuis quelques jours, à Bamako pour participer à une manifestation anti politique française au Mali prévue pour ce 20 janvier 2021. Tous gilets jaunes, les sujets français ont, en compagnie des organisateurs de la manifestation (Yèrèwolo débout sur les remparts) animé, dimanche 17 janvier, une conférence de presse à la maison de la presse. « Je…

En savoir plus

Kemi Seba sur le remplacement de la France par la Russie au Mali : On ne peut changer un colon pour prendre un autre…»

Le panafricaniste polémiste Kemi Seba est resté, sur les antennes de Africable, ferme sur sa ferme volonté du départ des troupes françaises du Mali. Contrairement à la quasi-majorité des mouvements anti-politiques français maliens qui souhaitent que le Mali noue un partenariat avec la Russie en lieu et place de la France, le franco-béninois s’inscrit dans la logique de la vraie…

En savoir plus

Pr. Tiémoko Sangaré, président de l’ADEMA-PASJ : «Le seul baromètre de la réussite de la transition est la conduite de réformes indispensables et compatibles avec le délai imparti »

Le samedi 16 janvier 2021, le Parti Alliance pour la démocratie au Mali-Parti africain pour la solidarité et la justice (Adema–PASJ), dirigé par Pr. Tiémoko Sangaré, a présenté ses meilleurs vœux de l’an 2021 à la Presse. Au cours de cette cérémonie de présentation de vœux déroulée au siège de la «Ruche» à Bamako, Pr. Tiémoko Sangaré a mis l’accent sur…

En savoir plus

Koulouba 2022 : Faire tout pour que l’argent ne soit plus décisif

Pour un changement réel de la gouvernance au Mali, il urge que la prochaine élection présidentielle fasse émerger une personnalité appréciée de la majorité des Maliens, non pas par achat de conscience, mais pour son patriotisme et sa compétence. Dans certaines de ses sorties médiatiques, le président du Congrès national d’initiative démocratique (CNID-FYT) Me Mountaga Tall, mettait en garde sur…

En savoir plus

Défis à relever par les autorités transitoires : Les propositions de solutions de la COFOP !

Création d’un organe unique et indépendant en charge des élections ; l’organisation des élections législatives avec un scrutin proportionnel mixte conformément aux recommandations du Dialogue national inclusif … sont, entre autres, des défis « immédiats » à relever par les autorités transitoires, selon les membres de la COFOP qui proposent plusieurs pistes de solutions. Présidée par le Dr Abdoulaye Amadou Sy, la Convergence des…

En savoir plus

Sortie du colonel Malick Diaw : Un désaveu pour les anti-Français du CNT !

Au moment où certains leaders de mouvements et associations, dont des membres du Conseil National de Transition tentent désespérément de chasser les troupes françaises au Mali, le colonel Malick Diaw apporte, lui, le soutien de l’organe législatif à la France, un partenaire de taille du Mali dans la lutte antiterroriste. Un autre membre du CNT, visiblement, anti-français, Aboubacar Sidick Fomba…

En savoir plus