Mopti : le massacre d’Ogossagou continue de susciter l’indignation à travers le monde

La recrudescence de l’insécurité et “le massacre” des villageois d’Ogossagou continue de susciter à l’intérieur comme à l’extérieur du pays, colère et indignation. Des manifestations ont été organisées pour dénoncer ce drame vivement condamné par le conseil de sécurité de l’ONU. Au moment où cinq suspects de cette tuerie ont été arrêtés à l’hôpital de Sévaré et transférés à Bamako,…

En savoir plus

Plusieurs villageois dogons tués après le massacre de Peuls au Mali

Après le massacre, samedi 23 mars, de 160 Peuls au Mali, six villageois dogons ont été tués dans deux attaques distinctes ces derniers jours. La Minusma appelle à la fin des violences Six habitants de villages dogons du centre du Mali ont été tués lors d’attaques distinctes, a rapporté mardi 26 mars l’AFP. Ces dernières attaques font suite à la tuerie commise…

En savoir plus

Divergences entre Paris et Washington sur l’avenir de la Minusma

La situation au Sahel a fait l’objet d’une réunion ministérielle du Conseil de sécurité à New York après la visite des diplomates au Mali et au Burkina Faso la semaine dernière. Six mois après l’élection du président Keïta, il s’agissait de faire un point d’étape sur les progrès accomplis sur le terrain et notamment dans la mise en œuvre de…

En savoir plus

CONSEIL DE SECURITE DES NATIONS UNIES INTERVENTION DE SE. SOUMEYLOU BOUBEYE MAIGA PREMIER MINISTRE DE LA REPUBLIQUE DU MALI

29 MARS 2019 Monsieur le Président, Distingués Membres du Conseil, Au nom de Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République du Mali, ma délégation et moi-même vous adressons, Monsieur le Président du Conseil, nos chaleureuses félicitations pour l’accession de votre pays, la France à la Présidence du Conseil de Sécurité pour ce mois de Mars 2019. Soyez…

En savoir plus

Deuil national au Mali : Le Président de la République a prié ce vendredi 29 Mars 2019 à la Grande mosquée de Bamako

« L’heure est à l’appel, à l’apaisement. L’heure est à l’appel, à la concorde, l’heure n’est pas à l’appel à une quelconque vindicte » dixit IBK Le Chef de l’Etat, SEM Ibrahim Boubacar Keïta, a décrété lors du conseil des ministres d’hier jeudi 28 mars 2019, trois jours de deuil national suite à l’attaque sanglante et barbare, qui a fait…

En savoir plus

Nations Unies: SBM rencontre Bintou Keïta

Le Premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga a rencontré, ce vendredi 29 mars 2019, la Secrétaire générale adjoint des Nations Unies pour l’Afrique, Mme Bintou Keïta. Les deux personnalités ont abordé de nombreux sujets dont les réformes politiques et institutionnelles entreprises par le Gouvernement malien.  A la sortie de la rencontre, Mme Keïta a déclaré à la presse avoir eu une…

En savoir plus

Menaces d’attaques contres des villages : face à la psychose, le gouverneur de Mopti appelle au calme

C’est la peur dans certains villages dans le centre du pays. Après les événements de Ogossagou qui ont fait au moins 160 morts, des habitants de plusieurs villages des cercles de Koro et Bankass fuient leurs localités suite à des menaces proférées par des hommes armés non identifiés. Le gouverneur de la région de Mopti, dans un communiqué publié hier,…

En savoir plus

Décret N 02019 – /P-RMDU déclarant un deuil national

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, Vu la Constitution ; Vu le Décret 11 0 2018-071 1/P-RM du 04 septembre 2018 portant nomination du Premier ministre ;vu le Décret 110 2018-0712/P-RM du 09 septembre 2018 portant nomination des membres du Gouvernement ;Vu le Décret 1102018-0749/P-RM du 24 septembre 201 8 fixant les intérims des membres duGouvernement, DECRETE : Article I er…

En savoir plus

Tueries massives dans le centre du Mali : Manifestations à Nioro, Nouakchott, Bruxelles…pour dénoncer « l’incompétence » du pouvoir

Des manifestations ont eu lieu hier jeudi 28 mars 2019 à Nioro du Sahel, dans la région de Kayes, à Bruxelles et à Nouakchott pour dénoncer les tueries massives dans le centre du Mali. Lors de ces différents rassemblements, les manifestants ont entonné des slogans anti pouvoir et réclamé la démission du Premier ministre malien Soumeylou Boubèye Maïga A Nioro…

En savoir plus