Ahmed AG Hamani à présentation du 3è rapport CCSC: ” Il faut que les Maliens se passent des clivages politiques pour sauver la patrie”

L’hôtel Kimpinski a abrité les travaux de la présentation du 3è rapport de la Coalition citoyenne de la société civile pour la paix, l’unité et la réconciliation nationale au Mali (CCSC) le vendredi dernier.
A l’entame des travaux, le président de la Coalition, l’ancien Premier ministre, Ahmed Mohamed Ag Hamani a remercié l’assistance de sa présence massive avant de faire observer une minute de silence à la mémoire des victimes tombées durant cette crise au Mali.
Il a souligné que son organe travaille pour la recherche de la paix et la cohésion sociale entre les fils et filles d’une même nation.
La Coalition citoyenne de la société civile pour la paix, l’unité et la réconciliation au Mali est une plateforme de la société civile qui regroupe en son sein plusieurs associations de la société civile. Elle produit à cet effet des rapports à la suite des prises de contacts avec la population et certains acteurs clé du processus de paix.
Dans ce 3ème rapport, comme dans les précédents, l’ancien Premier ministre Ahmed Mohamed Ag Hamani et sa Coalition notent les faiblesses et les avancées de l’Accord issu du processus d’Alger. Ainsi dans ce document de 50 pages, présenté par système video à l’assistance par Moussa Diabaté, on y trouve des solutions proposées par la Coalition.
Elle appelle les Maliens à l’union sacrée autour de la patrie et les exhorte à se passer des clivages politiques. ” Il faut que les maliens se passent des clivages politiques pour sauver la patrie” a t-il dit.
 L’ancien Premier ministre Ahmed Mohamed Ag Hamani demande au Gouvernement de tout mettre en œuvre pour restaurer l’autorité de l’Etat et de désarmer toutes les milices d’auto-défense qui sévissent et terrorisent les populations.
Ce rapport préconise l’organisation dans un bref délai des élections législatives, afin de donner une légitimité à l’actuel parlement.
Actualité oblige, l’ancien Premier ministre, demande au Gouvernement de poursuivre la lutte contre la corruption afin d’établir la confiance entre les gouvernés et les gouvernants.
A titre de rappel, la Coalition bénéficie d’une collaboration de la Minusma et d’autres partenaires techniques financiers du Mali.
La cérémonie de présentation du rapport a enregistré la présence des personnalités nationales et internationales. Des diplomates africains et européens étaient présents aussi pour témoigner leur soutien à la recherche de la paix au Mali.
L’assistance a posé des questions de compréhension auxquelles le conférencier du jour a donné des réponses satisfaisantes.
Fatoumata Sanogo
Source: 22 Septembre

Articles associés