Recettes douanières 2021 : Le DG Amadou Konaté ou un model de performance inegalée !

Nommé à l’issue du conseil des ministres du mercredi 25 août 2021, le Directeur général des Douanes ne cesse de surprendre. Les résultats sont satisfaisants depuis l’arrivée de l’inspecteur général des douanes, Amadou Konaté à la tête des douanes maliennes. En 2021, les recettes, depuis son arrivée ont toujours dépassés les ambitions. La Direction générale des Douanes a atteint 657,6 milliards de francs CFA, au cours de l’exercice 2020-2021. « La culture nouvelle commence là où le travailleur et le travail sont traités avec respect », a indiqué Maxime Gorki. En effet, l’actuelle administration des douanes, sous le leadership de son premier responsable, l’Inspecteur général des douanes Amadou Konaté mérite vraiment d’être traité avec respect. Dès sa prise de fonction le 15 septembre 2021, le Directeur général Amadou Konaté, a pris l’engagement de redonner à cette structure l’image qu’elle avait au sein de l’administration malienne. Pour cela, il avait déclaré lors du point de presse qu’il a animé à cette occasion, « je me réclame de la gestion du DG sortant, donc si à la fin de cet exercice, nous n’arriverons pas à réaliser les recettes prévues, cela veut dire que nous avons tous échoué ». Une promesse qu’il a certainement tenue, car l’objectif fixé pour l’année 2021 a été atteint avec bonus. Au lieu de 656,250 milliards de francs CFA comme prévu l’administration des douanes du Mali ressort avec des recettes de 657,6 milliards de francs CFA.Par ailleurs, pour le mois de décembre 2021, les douanes maliennes ont réalisé un record remarquable. En effet, elles ont atteint des recettes de 64,8 milliards. Une réalisation jamais faite par la structure le 27 septembre 1960. Des résultats qui montrent le travail de celui qui est à la tête de la structure et surtout le dévouement des hommes et les femmes qui l’accompagnent. Notons au titre du mois de novembre 2021, l’administration douanière a recouvré plus de 56 milliards de francs CFA contre 45 milliards au mois d’août de la même année. Et cela, à seulement un mois après la prise des fonctions de l’actuel premier responsable de l’institution. Une montée en puissance qui n’est que certainement le début d’une aventure au sein de la structure. Les défis restent énormes pour cette année 2022. L’inspecteur général des Douanes Amadou Konaté et ses hommes doivent relever plus d’efforts pour encore battre le record de l’année précédente.

Abdramane Samaké

Laisser un commentaire

Articles associés