Soudan: Abdel Fattah al-Burhan Abdelrahmane le chef du conseil souverain de la transition prend le pouvoir et devient de facto le président du Soudan comme se fut le cas au Mali

Abdel Fattah Al-Burhan, militaire qui dirige le Conseil de souveraineté au Soudan, a décrété ce lundi la dissolution de cette instance de transition et du gouvernement, ainsi que l’état d’urgence dans l’ensemble du pays. Ce dernier, qui a par ailleurs annoncé la formation d’un “gouvernement de personnes compétentes”, a affirmé qu’il restait lié par les accords internationaux signés par son…

En savoir plus

Réunion des ministres de la Défense de l’Otan: la Russie en ligne de mire

Les 30 ministres de la Défense de l’Otan sont réunis au siège bruxellois de l’Alliance atlantique ces jeudi et vendredi. Ils attendaient des explications de la part du ministre américain de la Défense Lloyd Austin car le retrait américain précipité est selon eux une des raisons de la débâcle afghane. Ces explications étaient très attendues pour passer à la prochaine…

En savoir plus

Afghanistan: Russie, Chine, et Iran appellent à travailler avec les talibans à la stabilité régionale

La Russie, la Chine et l’Iran ont appelé mercredi 20 octobre à travailler avec les talibans en Afghanistan pour assurer la « stabilité » de la région, tout en exhortant ces derniers à mettre en place des « politiques modérées ». « Inquiets de l’activité d’organisations terroristes interdites en Afghanistan, les parties ont réaffirmé leur volonté de continuer à promouvoir la sécurité dans le pays…

En savoir plus

Laurent Gbabgo : “Je n’exclus rien” pour la présidentielle de 2025 en Côte d’Ivoire

L’ancien président Laurent Gbagbo, ici à Abidjan le 27 juillet 2021. Fondateur du Front populaire ivoirien (FPI) miné par les divisions, Laurent Gbagbo a proposé le 9 août 2021 la création d’un nouveau parti politique, indique un communiqué du FPI GOR publié à l’issue d’une réunion de ses instances dirigeantes. REUTERS – LUC GNAGO Dans une interview exclusive accordée à…

En savoir plus

Turquie : quel est le bilan de l’offensive diplomatique d’Erdogan en Afrique ?

Le président turc Recep Tayyip Erdogan est reçu par son homologue angolais, Joao Manuel Goncalves Lourenco, à Luanda, le 18 octobre 2021. © Murat Kula, AFP Le président Recep Tayyip Erdogan a entamé dimanche une nouvelle visite sur le continent africain, devenu depuis une vingtaine d’années un axe majeur de la stratégie d’influence turque. Avant tout culturelle et économique, l’offensive…

En savoir plus

Cap-Vert: le candidat de la gauche, José Maria Neves, élu président dès le premier tour

Selon des résultats encore provisoires, le candidat du parti de la gauche historique au Cap-Vert, l’ex-Premier ministre José Maria Neves, a remporté la présidentielle dès le premier tour dimanche dans cet archipel cité en exemple de réussite démocratique en Afrique de l’Ouest. Son principal adversaire, Carlos Veiga, a reconnu sa défaite. José Maria Neves, 61 ans, membre du Parti africain…

En savoir plus

Premier Congrès du Nouveau parti de l’ex-president Laurent Gbagbo.

C’est dans une atmosphère de ferveur populaire que des centaines de personnes ont convergé ce samedi 16 octobre au Sofitel Hôtel Ivoire pour vivre l’événement historique de la création du nouveau parti du président Gbagbo. Assurément, personne ne veut se faire conter cet événement. Et la salle du palais des congrès a été prise d’assaut par les congressistes venus de…

En savoir plus

Sénégal: des heurts entre partisans de l’opposant Sonko et membres du parti présidentiel font des blessés

Des affrontements ont eu lieu lundi 11 octobre après-midi à Ziguinchor en Casamance, au sud du pays. Se sont affrontés des partisans d’Ousmane Sonko, leader du parti d’opposition le Pastef, et de Doudou Ka de l’APR, parti du président Macky Sall. Plusieurs blessés ont été recensés dans les deux camps. Ambiance tendue à un peu plus de trois mois des élections…

En savoir plus

Soudan: le processus de transition plongé dans une grave crise politique

Lundi 11 octobre, le président du Conseil souverain, le général Abdel Fattah al-Burhan a exigé la dissolution du gouvernement. En théorie, il n’en a pas le pouvoir, c’est au Premier ministre Abdalla Hamdok que revient une telle décision. Mais cette déclaration met de l’huile sur le feu alors que le ton monte encore un peu plus chaque jour entre civils…

En savoir plus